La renégociation

Vous avez souscrit un prêt immobilier, mais avec la baisse des taux, vous pensez que vous pouvez réduire vos mensualités, ou bien conserver les mêmes mensualités mais diminuer la durée du prêt ? C’est le principe même de la renégociation de prêt. Découvrez comment procéder avec Négocial Finance.

Les conditions à la renégociation de prêt

La baisse actuelle des taux d’intérêts pousse bon nombre d’emprunteurs à envisager une renégociation de leur prêt immobilier. Mais celle-ci ne s’avère pas toujours intéressante, car elle entraîne des frais. Elle est soumise à plusieurs conditions :

  • L’écart entre l’ancien et le nouveau taux doit être d’au moins un point. Attention, si vous avez souscrit un prêt à taux fixe, pensez bien à vérifier sur votre échéancier quelle est la part des intérêts dans chaque mensualité (elle diminue avec le temps). Globalement, entre 2013 et 2016, les taux d’intérêts ont en moyenne baissé de 1,33 point dans le neuf et 1,28 point dans l’ancien. La renégociation est donc tout à fait envisageable si vous avez souscrit votre prêt au début de la décennie 2010. Il faut aussi noter qu’un différentiel de 0,7 point peut s’avérer suffisant pour un prêt dont le montant excède les 250 000€ et la durée vingt ans.
  • La durée de remboursement restante est une autre condition. Elle doit être supérieure à la durée écoulée pour qu’une renégociation porte ses fruits. Il est de toute manière recommandé de renégocier le plus tôt possible.
  • Le capital restant dû doit être d’au minimum 50 000€, certains experts disent même 70 000€.

Une renégociation de prêt est-elle intéressante pour vous ? Les conseillers de Négocial Finance sont à votre écoute pour étudier votre situation avec vous. N’hésitez pas à contacter votre agence.

Renégociation : quels frais ?

Renégocier un prêt immobilier auprès de sa banque entraîne des frais, cependant moins élevés que si un autre organisme financier rachète le prêt. Dans le premier cas, il s’agit exclusivement de frais de dossier (étude de faisabilité et avenant), sous forme de forfait ou de pourcentage du capital restant dû, par ailleurs négociables. Le coût d’un rachat de crédit est tout autre. En effet, il faut, dans cette hypothèse s’acquitter de l’indemnité de remboursement anticipé (IRA), dont le montant est prévu par le contrat initial, et de nouveaux frais de garantie.

Mettre tous les atouts de son côté pour la renégociation

Une personne qui souhaite renégocier un prêt immobilier peut être tentée de prendre directement contact avec son banquier. Cependant, mieux vaut au préalable, affûter ses arguments, et déterminer les conditions auxquelles on peut prétendre pour un nouveau contrat : modalités, mais aussi modularité et transférabilité du prêt. Il est en outre conseillé de comparer d’autres offres, de rachat de crédit cette fois, pour pouvoir au besoin faire jouer la concurrence, voire se tourner vers cette deuxième solution si les conditions s’avèrent plus intéressantes.

Une renégociation de prêt immobilier est encore l’occasion de se pencher sur son assurance emprunteur et, pourquoi pas, de changer également de contrat.
Avant de vous lancer « tête baissée » dans une renégociation avec votre banquier, vous pouvez vous faire accompagner par des spécialistes : contactez Négocial Finance. Nos experts étudieront tous ces points avec vous et vous permettront de mettre toutes les chances de votre côté.


Nos offres

Nos experts vous renseignent par téléphone

Prendre rendez-vous avec un conseiller

Contactez-nous et nos experts vous proposeront des conseils de professionnels et un suivi personnalisé de votre dossier


Nos partenaires

Negocial Finance est fière de participer au premier Réseau National J’aime mon courtier