Le guide du rachat de crédits

Le rachat de crédits permet de regrouper l’ensemble de ses crédits, y compris immobilier, sous un seul et unique emprunt, mais pas seulement. Il peut, aussi, servir à combler un découvert bancaire, payer des créances ou/et obtenir la trésorerie nécessaire à la réalisation d’un nouveau projet.

Le rachat de crédits peut concerner :

  • Plusieurs crédits à la consommation
  • Un crédit immobilier et des crédits à la consommation

On parle également de rachat de crédit lorsque la renégociation d’un prêt immobilier avec sa banque a échoué et le crédit en question est repris par un autre établissement.

Pourquoi faire un rachat de crédits ?

Avec un rachat (ou regroupement) de crédits, l’emprunteur va simplifier la gestion de son budget en n’ayant plus qu’un prêt à rembourser au lieu de plusieurs, réduire son endettement et assainir sa situation financière, tout en profitant d’un reste à vivre plus important. La nouvelle mensualité est réellement adaptée à ses capacités financières.

Voici un exemple :
Un ménage paye chaque mois 1 517€ pour rembourser ses crédits, à savoir : 1 103€ pour un emprunt immobilier (de 155 000€ sur vingt ans à un taux fixe de 5,5%), 121€ pour un crédit renouvelable (avec un TEG de 18,47% !) et 142€ pour un crédit à la consommation. En souscrivant un prêt de rachat de crédit sur vingt ans, à un taux fixe de 3,45%, ce même ménage ne paiera plus qu’une mensualité de 962€, assurance emprunteur comprise.

Combien coûte un rachat de crédits ?

Un rachat de crédits entraine des frais, à prendre en compte bien sûr dans les calculs. Il s’agit en particulier des Indemnités de remboursement anticipé (IRA) : au maximum 3% du capital restant dû pour un crédit immobilier, entre 0,5 et 1% pour un crédit à la consommation. Outre les frais de dossier (qui sont toutefois négociables), il faut encore considérer les frais de garantie du nouveau crédit.

Les étapes du rachat de crédits

Avant d’entreprendre recherches et démarches pour obtenir un regroupement de crédits, il faut commencer par faire le point sur l’ensemble des montants à racheter et des frais incompressibles. Vous pouvez ensuite comparer les offres et vous mettre en relation avec les organismes qui proposent des rachats de crédits, et pourquoi pas votre propre banque. Les établissements vous feront ensuite des offres que vous serez libre d’accepter ou non.

Si un prêt immobilier est inclus dans le rachat de crédit, vous pouvez également en profiter pour revoir votre assurance emprunteur en fonction du nouveau contrat. Les conseillers de Négocial Finance peuvent vous aider dans l’ensemble de ces démarches et trouver pour vous les conditions les plus favorables.

Le cas particulier du rachat de soulte

Le rachat de soulte constitue un rachat de crédits particulier. Il ne s’agit pas en effet de regrouper différents emprunts mais de procéder à un rachat de parts d’un bien immobilier en indivision pour en obtenir la pleine propriété. Un divorce ou un héritage est la plupart du temps à l’origine du rachat de soulte.

Qu’est-ce que la soulte ?
La soulte correspond à la part de la valeur du bien détenue par l’un des propriétaires (celui qui vend), à laquelle on soustrait le capital restant dû s’il y a un emprunt immobilier. Il est donc indispensable, avant toute démarche, d’une part de faire estimer la valeur de la maison ou de l’appartement par un professionnel, d’autre part d’avoir en mains le tableau d’amortissement du prêt immobilier.

La personne qui rachète les parts doit donc s’acquitter de la soulte, puis continuer à payer l’emprunt. Bien souvent, cela nécessite un nouveau prêt qui inclura le montant de la soulte, le capital restant dû, les indemnités de remboursement anticipé et les frais de garantie. S’y ajoutent les honoraires du notaire qui doit entériner le rachat, ainsi que le droit de partage, qui met fin à l’indivision et équivaut à 2,5% de la valeur du bien.

Pour la plupart des banques, un rachat de soulte est considéré comme un prêt immobilier classique et les offres se fait aux mêmes conditions. Cela ne vous empêche nullement de les comparer et de vous faire accompagner dans vos démarches par les spécialistes de Négocial Finance.


Nos offres

Nos experts vous renseignent par téléphone

Prendre rendez-vous avec un conseiller

Contactez-nous et nos experts vous proposeront des conseils de professionnels et un suivi personnalisé de votre dossier


Nos partenaires

Negocial Finance est fière de participer au premier Réseau National J’aime mon courtier